Forme sonate

La forme sonate est une manière d’écrire et de construire une oeuvre qui prévaudra dans les principes de composition d’environ 1750 à 1950, de Mozart à Schönberg. Elle sera utilisé dans les plus grands genres de la musique classique comme la symphonie, le concerto ou le finale d’opéra. Son utilisation repose repose sur la création d’une tension puis sa résolution. Caractéristiques Avant Haydn et Mozart, …

Bel canto

Le bel canto est un chant dont l’heure de gloire se situe environ entre 1750 et 1830, visant à être beau et mélodieux, à la fois virtuose et ornemental. Histoire Le terme bel canto, apparu fin XVIII, remplace vraisemblablement des noms plus anciens : d’abord « buona maniera di cantare », puis « buon canto ». Il apparaît en même temps que le chant soliste (dont l’apogée est le chant des castrats) qu’on …

Concerto

Le concerto est un des genres majeurs de la musique classique occidentale, le cadet de la symphonie. Il naît à la fin du XVIe siècle de genres plus anciens pour finir par opposer au XVIIIe siècle un petit effectif de solistes, puis un seul soliste dialoguant avec un orchestre de manière à exprimer la virtuosité du premier. Il atteint son apogée au XIXe siècle avec les compositeurs romantiques qui tenteront de le faire tendre vers …

Symphonie

La symphonie n’existe pas à la période baroque, elle naît au XVIIIe siècle à la période classique en tant que musique profane à partir de l’ouverture d’opéra en trois temps et de la forme sonate. Ce sont Haydn et Mozart qui fixèrent cette forme. Elle durait alors entre cinq et quinze minutes, pour se développer fortement avec Beethoven dont les symphonies restent les plus connues du genre, et pouvant atteindre une …

Réseaux sociaux