Mozart : Sonate pour piano n°16 « Facile »


shadow

La Sonate pour piano nº 16 en do majeur, K. 545, de Wolfgang Amadeus Mozart est l’une de ses sonates pour piano les plus célèbres. Elle est surnommée Sonata facile ou Sonata semplice.

La sonate se compose de trois mouvements.

Allegro

Le premier mouvement, Allegro, avec des basses d’Alberti en croche et la mélodie fait do/mi/sol/si/do ré do. Le deuxième sujet, en sol fait ré/si/sol/la si la sol la sol la sol fa dièse. Reprise du premier sujet sur la sous-dominante.

Andante

Le deuxième mouvement, Andante en sol, utilise toute l’étendue de la basse d’Alberti possible, jamais Mozart n’a si bien fait couler cette basse. Le premier sujet est ensol, le deuxième en ré et le dernier en sol mineur ; le génie de Mozart se dévoile à son meilleur dans ce troisième sujet. Le retour vers la tonique nous montre quelques nouvelles mélodies envoutantes.

Rondo

Le dernier mouvement en do, un vif Rondo avec des tierces staccato et de très étranges modulations mineures lors de la partie b.

Propositions d’écoute

Par Barenboim

Par Jando

Version Klassik se propose de vous fournir un contenu pertinent et intéressant pour toute la musique classique, mais cela prend du temps. D’ici à ce que cela soit achevé, nous vous proposons une ébauche d’article copié de Wikipédia (et donc sous licence Creative Commons) et agrémentée de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *