Découvrir la musique classique : Première visite


Si c’est votre première visite sur Version Klassik, laissez-moi tout d’abord vous souhaiter la bienvenue. Cette page est consacrée à vous aider à vous en sortir dans la « jungle » de la musique classique. Comment allons-nous procéder ?

  • Premièrement, je vais vous décrire rapidement – sur cette page – comment se découpe la musique classique occidentale. 
  • Puis vous pourrez voguer vers les pages voisines, dédiées à une période, ou à une sous-catégorie. Le principe est que chaque période est découpée et chaque segment sera agrémenté d’une vidéo qui donne un aperçu de l’ensemble.

Classification

Tout d’abord, la musique classique se décompose par périodes de temps, qui reflètent chacune les us, les passions de son époque. Grosso modo, on peut définir :

  • la musique antique, qui va de la Mésopotamie à l’Empire romain.
  • La musique du Moyen-Âge, qui naît comme musique liturgique de l’Empire romain au IVe siècle et s’étend jusqu’au XIVe siècle.
  • La musique de la Renaissance, avec l’émergence de la musique purement instrumentale.
  • La musique baroque (1580-1750), qui fait naître la musique comme poésie, invente l’opéra à partir du madrigal. C’est le temps des passions, de l’harmonie comme concept musical. Elle s’étend de Monteverdi, l’homme qui invente l’opéra à Jean-Sébastien Bach, dernier tenant du genre.
  • La musique classique (1750-1830), où se créée la forme sonate comme principe de composition. Elle s’établit avec Haydn et Mozart. De même, un genre nouveau émerge, la symphonie, issue de divers genres baroques. A la mort de Mozart en 1792, la musique classique est une sorte de « no man’s land », jusqu’à l’avènement des premières compositions romantiques.
  • La musique romantique (XIXe siècle), où se créé le concerto et la symphonie sous leurs formes actuelles et fait émerger le piano comme instrument de premier plan. Elle débute avec Beethoven, Schubert, Rossini et se termine avec la génération de Puccini et Mahler, qui est celle des post-romantiques et ressemble parfois déjà aux compositeurs modernes. Une partie de la musique romantique continue à faire des incursions au XXe siècle avec Rachmaninov et Richard Strauss.
  • La musique moderne, qui débute avec le courant impressionniste rassemblé autour de Debussy, et qui porte jusqu’à nos jours. Des musiciens comme Bartok et Schönberg remettront en cause l’harmonie tonale et se tourneront vers de nouveau principes de compositions. On peut inclure dans cette période la musique de film.

 

Disponibles sur le site

 

Sources

BRISSON, Elisabeth, La musique, Editions Belin, 1993
VIGNAL, Marc, Dictionnaire de la musique, Editions Larousse, 2011

Commentaires

  1. Laval    

    Bravo.Quel travail!
    J’apprends beaucoup de choses.
    Merci et Félicitations
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *