Barber


shadow

Samuel Osborne Barber, né le à West Chester en Pennsylvanie et mort le à New York, est un compositeur américain.

Samuel Barber commence à composer dès l’âge de sept ans. Il étudie à l’Institut Curtis à Philadelphie avant de devenir élève de l’Académie américaine de Rome en 1935. L’année suivante, il écrit son quatuor à cordes en si mineur, dont il arrangera plus tard le second mouvement — à la suggestion d’Arturo Toscanini — pour orchestre à cordes sous le nom Adagio for Strings, puis pour chœur sous le nom d’Agnus Dei ; ce mouvement deviendra très populaire.

La popularité de l’Adagio a quelque peu occulté le reste de son œuvre. Aucune de ses autres pièces n’a connu le même succès, mais certaines sont régulièrement jouées et enregistrées. Toutefois, Barber est considéré comme l’un des plus talentueux compositeurs américains du XXe siècle.

Il a évité les expérimentations de ses contemporains, préférant des harmonies et des formes plus traditionnelles. Son œuvre est mélodique et souvent décrite comme néo-romantique, bien que certaines de ses œuvres ultérieures, notamment le Third Essay for Orchestra et la Medea’s Dance of Vengeance, fassent montre d’une utilisation magistrale d’effets percussifs, de modernisme et d’effets néo-stravinskiens.

Le compositeur meurt à New York à 70 ans.

Oeuvres disponibles sur le site

Toutes les vidéos

Version Klassik se propose de vous fournir un contenu pertinent et intéressant pour toute la musique classique, mais cela prend du temps. D’ici à ce que cela soit achevé, nous vous proposons une ébauche d’article copié de Wikipédia (et donc sous licence Creative Commons) et agrémentée de vidéos.