Elgar


shadow

Sir Edward Elgar (né à Lower Broadheath, près de Worcester, le – mort à Worcester le ), 1er baronnet Elgar de Broadheath, est un compositeur et chef d’orchestre britannique dont les œuvres sont entrées dans le répertoire classique international. Les Variations Enigma, les marches Pomp and Circumstance, son concerto pour violon, son concerto pour violoncelle et deux symphonies font partie des pièces les plus connues de son répertoire. Il a également composé des œuvres chorales, dont l’oratorio The Dream of Gerontius, des chants et de la musique de chambre. Il est nommé Master of the King’s Music en 1924.

Bien qu’Elgar soit souvent considéré comme un compositeur anglais typique, la plupart des musiques l’ayant influencé proviennent de l’Europe continentale. Il se décrit comme un « outsider », non seulement musicalement mais également socialement. Dans les milieux musicaux dominés par les universitaires, il est reconnu comme un compositeur autodidacte. Il est aussi considéré avec méfiance en raison de sa foi catholique romaine. Dans la classe aisée de l’Angleterre victorienne et édouardienne, il est gêné par ses origines humbles, même après que son talent a été reconnu et qu’il a épousé la fille d’un officier supérieur de l’armée britannique. Non seulement sa femme est une source d’inspiration pour sa musique, mais elle l’introduit également dans les milieux qui assurent sa notoriété future. Ainsi, il lutte pour connaître le succès jusqu’à ses quarante ans ; à partir de ce moment, et après une série de succès modérés, il devient populaire au Royaume-Uni et à l’étranger pour ses Variations Enigma (1899). Son œuvre suivante The Dream of Gerontius (1900), un oratorio fondé sur un texte catholique, cause quelques inquiétudes dans les milieux anglicans mais devient malgré tout une pièce maîtresse du répertoire britannique. Ses autres œuvres chorales religieuses n’atteignent pas le succès du Dream of Gerontius.

Dans sa cinquantaine, Elgar compose une symphonie et un concerto pour violon qui rencontrent un grand succès. En revanche, sa seconde symphonie et son concerto pour violoncelle attendent plusieurs années avant d’être reconnus. La musique d’Elgar, dans ses dernières années, devient attrayante pour le public britannique. Elle est peu jouée dans la période qui suit la mort du compositeur. Mais elle revit de manière significative dans les années 1960, aidée par de nouveaux enregistrements de ses œuvres. Ces dernières années, certaines pièces ont été jouées dans le monde entier, mais son œuvre demeure plus jouée au Royaume-Uni que dans les autres pays.

Elgar est le premier compositeur à prendre le disque phonographique au sérieux. Entre 1914 et 1925, il dirige une série d’enregistrements de ses œuvres. L’arrivée du microphone en 1925 rend plus précise la reproduction du son et Elgar réenregistre la plus grande partie de son répertoire orchestral et des extraits du Dream of Gerontius. Ces enregistrements sont réédités sur LP dans les années 1970 et sur CD dans les années 1990.

Oeuvres disponibles sur le site

Toutes les vidéos

Version Klassik se propose de vous fournir un contenu pertinent et intéressant pour toute la musique classique, mais cela prend du temps. D’ici à ce que cela soit achevé, nous vous proposons une ébauche d’article copié de Wikipédia (et donc sous licence Creative Commons) et agrémentée de vidéos.