Beethoven : Sonate pour piano n°8 « Pathétique »


shadow

La Sonate pour piano n°8 en do mineur, op. 13 dite « Pathétique », de Ludwig van Beethoven, a été composée entre 1798 et 1799 et publiée en décembre 1799 sous le titre français de Grande Sonate pathétique, avec une dédicace au prince Lichnowsky, mécène du compositeur depuis son arrivée à Vienne en1792.

La Sonate pathétique appartient à la période où Beethoven commençait à affirmer son style et à se détacher de l’influence de Haydn et de Mozart, et qui vit la composition des six premiers Quatuors à cordes, du Septuor, du Premier Concerto pour piano et de la Première Symphonie. Œuvre brillante et novatrice, elle peut être considérée comme le premier chef-d’œuvre pianistique de Beethoven.

La célèbre mélodie de l’Adagio a été largement reprise au cinéma et dans la publicité. Le 3e mouvement a été repris par Diana Boncheva dans Beethoven Virus.

Si les deux premiers mouvements sont plutôt classiques, le troisième est empreint de romantisme.

La sonate Pathétique comprend trois mouvements et son exécution dure un peu moins de vingt minutes.

  1. Grave – Allegro di molto e con brio
  2. Adagio cantabile
  3. Rondo : Allegro

Propositions d’écoute

Version Klassik se propose de vous fournir un contenu pertinent et intéressant pour toute la musique classique, mais cela prend du temps. D’ici à ce que cela soit achevé, nous vous proposons une ébauche d’article copié de Wikipédia (et donc sous licence Creative Commons) et agrémentée de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *