Bizet


shadow

Oeuvres disponibles sur le site

 

Par quoi commencer ?

Son oeuvre la plus connue est bien sûr Carmen, mais vous pouvez également vous pencher vers Les Pêcheurs de perles.

 

Toutes les vidéos

 

Biographie

Georges Bizet est un compositeur français né à Paris en 1838 et mort à Bougival près de Paris en 1875. Il est le compositeur du très célèbre opéra Carmen, des Pêcheurs de Perles et de la Symphonie en ut. Il apprend d’abord la musique avec ses parents (son père est professeur de chant), puis il entre au Conservatoire de Paris et y côtoie Gounod. En 1855, à dix-sept ans, il compose sa Symphonie en ut, un de ses grands chefs d’oeuvre. En 1857, il gagne le premier grand prix de Rome et part pour la Villa Médicis. La même année, il compose sa première opérette, Docteur Miracle, qui lui vaut la victoire ex-aequo (avec Charles Lecocq) dans un concours organisé par Offenbach.

Il reste ensuite trois années à Rome, puis revient à Paris. Il y vit une situation matérielle précaire qui l’amène à transcrire des symphonies, voire des opéras, pour le piano. En effet, Bizet est un excellent pianiste, qui impressionne Liszt et Berlioz par la clarté et l’intelligence de son jeu. En 1863, un nouvel opéra est créé : Les Pêcheurs de Perles, accueilli avec peu d’empressement. En 1869, il se marie avec Geneviève Havély, fille d’un de ses professeurs au conservatoire. Après la guerre de 1870, il est chef de chant à l’Opéra-Comique, qui lui commande une nouvelle œuvre. Djamileh (1872) est un échec. Une nouvelle commande arrive et Bizet a l’idée d’adapter la nouvelle de Mérimée, Carmen. L’opéra est reçu de manière inégale, tiraillé entre les encenseurs et les offusqués, car il bouleverse les genres existants de l’opéra. Bizet meurt le 3 juin 1875, la nuit de la 31e de Carmen à l’âge de 37 ans. L’échec de ce qui est devenu sa plus grande œuvre précipite sa fin à la suite de deux crises cardiaques et d’un grave épisode de fièvre rhumatismale.

On ne peut que déplorer la mort précoce d’un génie. A l’âge de son décès (37 ans, quasiment celui de Mozart), Wagner et Verdi n’étaient encore que les compositeurs de Rienzi et de Luisa Miller, c’est-à-dire des artistes qui n’avaient pas encore pu atteindre la plénitude de leur art. Tout mène à penser que la suite de sa carrière aurait fait de lui un géant, aux côtés des plus illustres.

 

Sources

VIGNAL, Marc, Dictionnaire de la musique, Editions Larousse, 2005.

TRANCHEFORT, François-Marie, Guide de la musique symphonique, Editions Fayard, 1986.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *