Brahms


shadow

Johannes Brahms, né le à Hambourg, mort le à Vienne, est un compositeur, pianiste et chef d’orchestre allemand. Johannes Brahms est l’un des plus importants musiciens de la période romantique et est considéré par beaucoup comme le « successeur » de Ludwig van Beethoven. Sa première symphonie a été décrite par Hans Guido von Bülow comme étant « la dixième symphonie de Beethoven ».

Brahms a fait la plus grande partie de sa carrière à Vienne, où il était l’une des figures importantes sur la scène musicale. Il a composé pour piano, musique de chambre, orchestre symphonique et pour voix et chœurs. À la différence d’autres grands compositeurs de musique classique, Johannes Brahms n’a jamais composé d’opéra. Étant également un pianiste virtuose, il a donné la première représentation de beaucoup de ses compositions ; il a aussi travaillé avec les musiciens célèbres de son époque, dont notamment la pianiste Clara Schumann et le violoniste Joseph Joachim. Brahms était un perfectionniste intransigeant, qui a détruit beaucoup de ses travaux, et laissé quelques-uns non publiés.

Brahms était à la fois un traditionaliste et un novateur. Sa musique utilise largement les structures et techniques de composition des maîtres baroques et classiques. Il était un maître du contrepoint, une méthode de composition rigoureuse pour laquelle Bach est célèbre, ainsi que du développement thématique, un procédé de composition introduit par Haydn, Mozart et Beethoven. Alors que beaucoup de ses contemporains ont critiqué sa musique, qu’ils ont trouvée trop académique, ses œuvres ont été admirées, par la suite, par des personnalités aussi diverses que le progressiste Arnold Schoenberg et le conservateur Edward Elgar.

Oeuvres disponibles sur le site

Toutes les vidéos

Version Klassik se propose de vous fournir un contenu pertinent et intéressant pour toute la musique classique, mais cela prend du temps. D’ici à ce que cela soit achevé, nous vous proposons une ébauche d’article copié de Wikipédia (et donc sous licence Creative Commons).