Chopin : Nocturnes


shadow

Les Nocturnes de Frédéric Chopin sont ses œuvres les plus courues, composées tout au long de sa vie. Elles continuent un genre créé par le compositeur irlandais John Field. Il consiste en une ligne mélodique dans le style du bel canto à la main droite et accompagné par des accords arpégés à la main gauche. Les pièces de Chopin s’emplissent d’ornementations et s’inspirent très fortement du bel canto italien.

Enregistrements

Itunes et Amazon, distributeurs partenaires, vous permettent l’écoute de 30 secondes de chaque morçeau afin de faire au mieux votre choix.

 

De la poésie, un inimitable sens de la couleur, Arrau nous entraîne avec plaisir et sérénité dans ces Nocturnes jouées avec une simplicité déconcertante

Frédéric Chopin, Nocturnes, Claudio Arrau

Plus tourmentée, cette version par Pires ne démérite pas. Toute en poésie, en souplesse, la beauté est certaine mais d’un autre genre que Arrau

Frédéric Chopin, Nocturnes, Maria Joao Pires

Castro nous livre un moment élégant et délicat. Le niveau est un cran en dessous des deux autres, mais cela reste agréable, serein et coloré.

Frédéric Chopin, Nocturnes, Riccardo Castro

 

Basé sur l’écoute de 23 enregistrements.

 

Sources

TRANCHEFORT, François-Marie, Guide de la musique symphonique, Editions Fayard, 1987.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *