Liszt : Liebestraum (Rêve d’amour)


shadow

Liebestraum, « Rêve d’amour » en français, est l’un des airs les plus connus de Franz Liszt. Il n’a pas été pensé seul, et s’intègre comme partie des Trois Nocturnes (Liebesträume), et en est la troisième pièce. Elles ont été écrites en 1850 et d’abord pensées comme… lieder pour ténor. Si les deux premiers ne sont pas au niveau des Années de pèlerinage, le troisième éblouit par sa beauté.

Enregistrements

 

La version de Roberto Prosseda est toute en finesse et en beauté, un enregistrement de qualité.

 Franz Liszt, Liebestraum, Roberto Prosseda

Daniel Barenboim pour son Liebestraum nous livre également une version de très bonne facture, gracieuse et charmante.

Franz Liszt, Liebestraum, Daniel Barenboim

Jorge Bolet a su lui aussi faire preuve d’une grande délicatesse dans un enregistrement un peu plus lent, changeant d’ambiance par rapport aux deux précédents.

Franz Liszt, Liebestraum, Jorge Bolet

Réalisé après écoute de 42 enregistrements

 

Sources

TRANCHEFORT, François-Marie, Guide de la musique de piano et de clavecin, Editions Fayard, 1986

 

Commentaires

  1. thibaut    

    Je suis surpris de cette sélection ! La version de Bolet est sans profondeur aucune et ne fait pas vraiment le récit d’un rêve d’amour… Je pense que les enregistrement de Kissin et Lang Lang ont bien plus leur place dans cette sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *