Tchaikovsky : Suites de ballets – Casse-Noisette, le Lac des Cygnes et La Belle au Bois Dormant


shadow

Les ballets de Tchaïkovsky sont en fait ici trois suites pour ballets jouissant chacun d’une place de nom : Casse-Noisete, le Lac des Cygnes et La Belle au Bois Dormant. Casse-Noisette a bénéficié d’une très forte popularité avec le dessin animé Fantasia peut-être autant que La Belle au Bois Dormant. Et comment évoquer le Lac des Cygnes sans Black Swan ?

Enregistrements

Itunes et Amazon, distributeurs partenaires, vous permettent l’écoute de 30 secondes de chaque morçeau afin de faire au mieux votre choix.

 

Cet enregistrement de Karajan est irréprochable. Tout s’enchaîne d’une manière parfaite sans jamais se départir de la tension, de la gandeur et de la beauté de ces pièces. On n’arrête qu’à contre-cœur d’écouter ces ballets tout en charme.

Lien Itunes : Piotr Illitch Tchaikovsky, Suites pour ballets, Herbert von Karajan avec le Berliner Philarmoniker

Lien Amazon : Piotr Illitch Tchaikovsky, Suites pour ballets, Herbert von Karajan avec le Berliner Philarmoniker

Sawallisch sait manier l’élégance et la tension de ce Lac des Cygnes pour nous faire passer un moment tout bonnement incroyable. La douceur, le grandiose, tout y est maîtrisé ; ce n’est certes pas à chaque instant au niveau de Karajan, mais c’est certainement le meilleur recueil du Lac des Cygnes qu’on puisse trouver.

Lien Itunes : Piotr Illitch Tchaïkovsky, Lac des Cygnes, Wolfgang Sawallisch avec le Philadelphia Orchestra.

Lien Amazon : Piotr Illitch Tchaïkovsky, Lac des Cygnes, Wolfgang Sawallisch avec le Philadelphia Orchestra

Autour des oeuvres

Casse Noisette

La suite a été créée à Saint-Pétersbourg le 7 mars 1892, et contrairement à l’usage, la musique fut exécutée bien avant la première du ballet.

Il est composé de huit parties :

-l’ouverture

-la très célèbre Marche

-des Danses caractéristiques parmi laquelle la Danse de la Fée Dragée, le Trépak (ou Danse Russe), la Danse Arabe, la Danse Chinoise (qui n’a rien d’asiatique), la Danse des Mirlitons

-la Valse des Fleurs.

Lac des Cygnes

Cette suite est une œuvre posthume, et incomplète. Tchaïkovsky en a composé çà et là des extraits avant même d’avoir pu l’achever. Les chefs d’orchestres ont donc chacun, concocté un programme basé sur leurs préférences. On joue tout de même la plupart du temps :

-la Valse du premier acte,

-l’Introduction du deuxième acte,

-la Danse des Petits Cygnes

-le Pas d’action

-la scène finale du quatrième acte

La Belle au Bois Dormant

Comme pour le Lac des Cygnes, cette suite est une œuvre posthume et incomplète. Toutefois, un pianiste et chef d’orchestre du nom de Ziloti a pu discuter de l’œuvre avec Tchaïkovsky, retraçant sûrement les intentions de l’auteur. On en joue généralement :

-l’Introduction

-la Scène finale du prologue

-l’Adagio du premier Acte

-le Chat Botté et la Chatte Blanche

-le Panorama

-la Valse du premier acte

 

Sources

TRANCHEFORT, François-Marie, Guide de la musique symphonique, Editions Fayard, 1987.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *